Aller au contenu

Essais cliniques virtuels de haute qualité à faible coût

L'initiative

Cette initiative d’envergure mise sur pied et dirigée par l'Institut de Cardiologie de Montréal (ICM) en partenariat public-privé, développe et déploie une plateforme digitale et des outils numériques pour la conduite d’essais cliniques virtuels ou décentralisés (visites limitées ou inexistantes dans les sites cliniques et/ou les hôpitaux).

Basés sur les plus hauts standards de qualité et respectant les normes les plus élevées de confidentialité et de sécurité des données (technologie de pointe de cryptage), la plateforme et ses outils transforment la manière de conduire des essais cliniques.

Changement de paradigme en recherche clinique

L’avancement des technologies en santé numérique au cours des dernières années a permis de créer un contexte favorable à la mise en œuvre d’essais cliniques virtuels ou décentralisés. Plus récemment, la pandémie de COVID-19 a mis davantage en évidence la nécessité de moderniser la façon de mener des essais cliniques.

Grâce à des stratégies innovantes et des outils numériques, la plateforme digitale favorise le recrutement, la rétention, l’engagement et le suivi des participants, et ce, à des seuils de performance bien au-delà des approches conventionnelles.

Cela nous permet de tester plus de thérapies et de confirmer plus rapidement leur potentiel pour soigner les patients.

Objectifs de l’initiative

  • Développer et mettre en œuvre des approches innovantes intégrées pour faciliter, simplifier et accélérer la conduite d’essais cliniques

  • Réduire les délais de recrutement des patients

  • Élargir l’accès à un plus grand nombre de patients et des populations plus diversifiées

  • Faciliter l'accès à l'innovation dans toutes les régions du Québec

  • Favoriser une plus grande autonomie des participants de recherche

  • Mener des essais cliniques radicalement moins coûteux

  • Apporter des avantages concurrentiels en recherche clinique au Québec

  • Favoriser la croissance des entreprises biotechnologiques et de technologies en santé numérique au Québec

  • Réduire les coûts de développement des nouveaux médicaments et dispositifs médicaux

Dr Tardif

Faire du Québec un leader mondial des essais cliniques virtuels

« Visant à transformer le paysage des essais cliniques au Québec et dans le monde, cette initiative d’envergure contribue à faire du Québec un leader mondial dans le domaine tout en accélérant la création de valeur pour l’écosystème québécois des sciences de la vie, les patients et le système de santé. » -- Dr Jean-Claude Tardif, fondateur de l’initiative et directeur du Centre de recherche de l’ICM.

Accès à l’innovation partout au Québec

Le Centre de Coordination des Essais Cliniques de Montréal (MHICC) de l'ICM et Ecogène-21 une organisation à but non-lucratif dédiée à l’accès à l’innovation pour des besoins de santé non-comblés, agissent à titre d'organismes de recherche coordonnant les essais cliniques virtuels menés dans le cadre de cette initiative. Le MHICC et Ecogène-21 unissent leurs forces afin d'augmenter significativement la capacité de concevoir, d'attirer et de réaliser des essais cliniques de haute qualité à faible coût.

Accélérer la recherche clinique

« Le Centre de Coordination des Essais Cliniques de Montréal (MHICC) est un organisme de recherche clinique académique de premier plan qui a mené avec succès plus de 75 essais cliniques (dont COLCORONA, un essai clinique entièrement décentralisé, COLCOT et Dal-GenE) et 7 registres depuis sa création il y a 21 ans. Avec cette nouvelle plateforme digitale, le MHICC se distingue encore plus par sa capacité de conduire des essais cliniques virtuels ou hybrides (phases II à IV) en offrant une gamme complète de services parfaitement intégrés. Le MHICC possède des expertises spécifiques dans les études cliniques de médecine de précision, les essais cliniques innovants et autres études de haute qualité, et le repositionnement de médicaments existants. Le MHICC dispose d'un réseau de collaborateurs de recherche dans plus de 4 500 établissements cliniques répartis dans 35 pays.

Ce centre de coordination peut appuyer autant les études de type académique que celles financées par l’industrie privée, et ce, dans toutes les sphères médicales. Le plus large essai clinique décentralisé au monde (10 000 participants) sera bientôt lancé et coordonné par le MHICC », note Mme Sophie Tanguay, Directrice exécutive du MHICC.

Partenariat public-privé structurant

L’initiative est possible grâce aux investissements du ministère de l’Économie et de l’Innovation du gouvernement du Québec, et de partenaires privés, dont plusieurs PMEs (petites moyennes entreprises) du Québec ainsi qu'Ecogène-21 et la Fondation de l’Institut de Cardiologie de Montréal. Nos partenaires privés incluent des sociétés d’information des technologies en santé et d’intelligence artificielle tels qu’Omnimed pour la gestion des dossiers médicaux électroniques et les portails de patients, Kelvin Zero pour le cryptage de l'identité des participants de recherche et des données, et Perceiv-AI pour l’analyse des méga-données générées dans les essais cliniques. Il y a également les sociétés de biotechnologies DalCor Pharmaceuticals, Ingenew Pharma, et Renibus Therapeutics. Les sociétés d’instruments médicaux et diagnostiques comprennent Stratuscent, Labeo Technologies, Optina Diagnostics et Inogen. Une société d’investissement, InvHealth Capital, est aussi partenaire.

Favoriser la croissance des entreprises biotechnologiques au Québec

« Les coûts importants des essais cliniques conventionnels limitent la création et la croissance des entreprises biotechnologiques au Québec, ce qui a trop souvent comme conséquence leur acquisition prématurée par des entités étrangères avant qu’elles puissent générer de la valeur. La réduction des coûts par la conduite d’essais cliniques virtuel apportera des avantages concurrentiels au Québec par la création et la croissance d'entreprises biotechnologiques et biopharmaceutiques. » souligne Pierre Laurin, président-directeur général d’Ingenew Pharma et de InvHealth Capital.

L’initiative compte aussi plusieurs partenaires et collaborateurs académiques. Par exemple, le Centre d'excellence sur le partenariat avec les patients et le public (CEPPP) au Centre Hospitalier de l'Université de Montréal, mobilise des patients et des citoyens partenaires dans un comité consultatif pour amener leurs perspectives et des recommandations sur les approches développées et en évaluer l'accessibilité et l'acceptabilité. La supervision des enjeux éthiques et légaux est assurée par le Centre de Génomique et Politiques.

Enfin, diverses stratégies de livraison de médicaments ou de dispositifs de collecte d’échantillons sont testées par le Centre de pharmacogénomique Beaulieu-Saucier de l’ICM, ainsi que le développement de drones médicaux en collaboration avec le Centre d’excellence sur les drones d’Alma.

Promoteur principal:
L'Institut de Cardiologie de Montréal