Aller au contenu

    L’Institut de Cardiologie de Montréal se voit octroyer 9,35 M$ du Gouvernement du Québec pour piloter un projet d’envergure en essais cliniques virtuels

    L’Institut de Cardiologie de Montréal (ICM) annonce qu’il a remporté un appel de projets du Fonds d’accélération des collaborations en santé (FACS). M. Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation, a annoncé aujourd’hui l’octroi d’une subvention de 9,35 M$ du Gouvernement du Québec pour le développement et le déploiement du projet intitulé Changement de paradigme dans la conduite d’essais cliniques. Paradigm Shift in the Conduct of Clinical Trials.

    Initiée par le Dr Jean-Claude Tardif, directeur du Centre de recherche de l’ICM et professeur titulaire de médecine à l’Université de Montréal, cette initiative d’envergure en partenariat public-privé de plus de 21,7 M$ vise à développer une plateforme digitale pour la conduite d’essais cliniques virtuels, ne nécessitant pas de visites en personne.

    « Nos équipes du Centre de recherche et du Centre de Coordination des Essais Cliniques de Montréal (MHICC) de l’Institut de Cardiologie de Montréal, de même que l’équipe d’Ecogène-21, sont très fières de mobiliser un fort réseau panquébécois de collaborateurs publics et privés afin de piloter cette initiative d’envergure qui répond à un besoin criant de transformer les essais cliniques traditionnels », mentionne Dr Tardif. « L’utilisation de nouvelles technologies dans une approche intégrée et centrée sur les patients permettra à ceux-ci de participer aux essais cliniques dans le confort de leur maison. Ce changement de paradigme important favorisera le recrutement, la rétention, et le suivi de participants tout en permettant de tester un plus grand nombre de thérapies potentielles. Visant à transformer le paysage des essais cliniques au Québec et dans le monde, ce projet a le potentiel de faire du Québec un leader mondial dans le domaine tout en accélérant la création de valeur pour l’écosystème québécois des sciences de la vie, les patients et le système de santé. »

    LIRE L'ARTICLE COMPLET ICI